Le pays des contes, tome 1 : Le sortilège perdu de Chris Colfer

Edition Michel Lafon – Fantasy- Jeunesse – 414 pages

Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

Ce que j’en ai pensé …

J’ai reçu ce livre comme cadeau de noël de la part de mes parents. Cela faisait longtemps que ce livre me faisait de l’œil.

Tout d’abord je dois vous avouer que j’ai complètement craqué pour la couverture.

Dans cette histoire, nous suivons Alex et Conner, des jumeaux, qui lors de leur douzième anniversaire reçoivent un livre de conte de la part de leur grand-mère. Il s’agit du livre que cette dernière leur lisait quand ils étaient petits. Un jour, le livre va mystérieusement prendre vie et les jumeaux vont être aspirés dans livre. Afin d’en sortir et de regagner leur monde ils vont devoir réunir divers éléments tiré des contes du livre.

J’ai énormément apprécié ma lecture. Il faut avant tout savoir que j’adore les contes de Perrault et de Grimm. Et cela m’a vraiment ravie de voir que l’auteur s’était inspiré et basé sur les vrais contes et non sur les contes dérivés et enjolivés par Disney ou autre.

La lecture est très agréable et même plus. Je n’ai pas de mot pour décrire ce que j’ai ressenti en lisant ce livre. L’écriture est fluide et souple. Dès le début je me suis retrouvée happée dans l’histoire sans pouvoir en sortir.

Les personnages sont très touchants. Les jumeaux viennent juste de perdre leur père et sont un peu perdu dans ce monde qui leur semble soudain trop grand pour eux. Et c’est là que la magie du livre de conte va opérer. Soudain, le ciel va s’éclaircir un peu. J’apprécie l’idée que les contes peuvent égayer et adoucir la vie des gens.

Une lecture qui est mon premier coup de coeur de l’année. Cela faisait longtemps que je n’avait plus été autant captivée par un roman et surtout aussi scotchée par la fin d’un livre. Un lecture qu’on ne lit pas mais qu’on vit !


C’est lundi ! Que lisez-vous ? ≡1≡

                               Un rendez-vous créé par Mallou et repris Galleane

La semaine passée j’ai lu …


 




En ce moment ma lecture est …





Après cela je compte lire …

 


Le sourire des femmes de Nicolas Barreau

Encore sous le coup du départ soudain de son compagnon, Aurélie remarque dans une librairie un roman intitulé Le sourire des femmes. La lecture passionnée de ce livre, où elle se reconnaît dans le personnage principal, la sauve du désespoir. Aussi décide-t-elle de remercier l’auteur en l’invitant au restaurant. Mais rencontrer l’écrivain par l’intermédiaire de son éditeur se révèle compliqué.
Mon avis :

Ce livre se trouve dans ma bibliothèque depuis quelques mois et il était temps de l’en sortir !
C’est ma première rencontre avec cet auteur donc autant vous dire tout de suite que je ne savais pas à quoi m’attendre.
Ce livre souffle un petit vent de légèreté car il est plein de romantisme et se passe dans un cadre magnifique qui n’est autre que la ville de Paris.
Je trouve que Paris reste un lieu magique pour le déroulement d’un roman. J’aime fermer les yeux et m’imaginer une ville brillante et romantique à la fois.
J’ai trouvé l’histoire magnifique et j’avoue que je me suis prise à rêver. Le thème de l’histoire est original et attrayant. Le roman aborde trois thèmes spécifiques : le milieu de l’édition, les livres et la restauration. 
J’ai trouvé cela très intéressant de pouvoir découvrir l’envers du décors et de découvrir le milieu de l’édition. Pour ce qui est de la cuisine, j’aime le fait que l’auteur nous propose diverses recettes en fin de roman. J’adore cuisiner et j’ai apprécié cette petite touche culinaire.
Les personnages de ce roman sont tous plus attachants les uns que les autres et surtout ils sont très réalistes.
L’auteur à une plume très fluide et très agréable à lire. 
En conclusion, j’ai trouvé ce livre attachant et je ne peux que vous le conseiller !

L’année prochaine arrive à grand pas !

Bonjour à tous !

L’année 2016 arrive à grand pas. Qui dit nouvelles années dit changements !

C’est pourquoi j’ai besoin de votre aide.

Vous avez pu remarquer que 2015 à été assez chaotique pour le blog mais elle l’a été aussi au niveau vie privée et certains événements ont fait que je me suis pris une grosse claque dans la figure et j’ai eu du mal à me relever. On croit toujours que la maladie frappe ailleurs et jamais chez soi …

Après tout ça j’ai décidé de dire au revoir aux mauvaises choses et de repartir du bon pied en 2016 !

Vous me direz que vous ne voyez toujours pas où je veux en venir. J’aimerais tout simplement que vous me disiez si vous avez envie de certaines choses sur le blog, d’avoir des nouveautés, …

A vous de me dire ce dont vous avez envie et n’ayez pas peur de me dire tout ce qui vous passe par la tête même si l’idée est complètement loufoque ^^ Je vais toutes les lire !

A vos claviers et je vous remercie d’avance ❤

Vite, trop vite de Phoebe Gloeckner

 » Je ne me souviens pas de ma naissance mais je sais que j’étais un bébé très laid. Comme ça ne s’est pas beaucoup amélioré depuis, j’imagine que c’était un coup de chance qu’il soit attiré par ma jeunesse. « 
Ainsi commence l’émouvant journal de Minnie Goetze, une adolescente de quinze ans tiraillée par ses angoisses existentielles, son égocentrisme et ses pulsions autodestructrices, qui court après la reconnaissance et se précipite tête baissée dans la sexualité.
Minnie déteste l’école, rêve de devenir artiste, spéléologue ou barmaid. Alors qu’elle est trop timide et complexée pour adresser la parole aux garçons de son âge, elle couche avec le copain trentenaire de sa mère alcoolique et essaie de trouver son chemin, sans guide, sans défense et sans la moindre trace de peur.

Mon avis :

Ce livre est le premier que je lis de cette maison d’édition mais j’avoue en avoir déjà entendu parler.
En lisant le résumé, j’ai été séduite tout de suite mais cela n’allait pas durer.
Le livre est un très bel objet ! En effet, il y à une alternance entre planche de BD et écriture classique de roman.
Ce qui m’a séduit en premier, c’est le fait que l’on se plonge dans un journal intime. Ce journal intime appartient à Minnie Goetze. Dans ce dernier elle nous raconte sa vie de jeune fille et également son mal être. Elle nous parle du manque d’intérêt pour l’école, sa relation avec les garçons et pas que … Je ne suis pas du genre prude mais j’avoue que le côté sexuel du livre m’a énormément déplu car au fil de l’histoire je me retrouvais à lire l’histoire d’une jeune fille qui passait d’expérience sexuelle en expérience sexuelle toute plus désastreuse les unes que les autres. Plus j’avançais dans l’histoire plus je trouvais ça glauque …
L’histoire se lit facilement car la plume de l’auteur est très agréable et fluide mais malheureusement cela n’a pas réussi à rehausser l’opinion que je me faisais de ce livre. J’ai eu du mal à finir se livre et j’avoue que je m’interrompais souvent.
En conclusion, c’est une lecture qui m’a déçue et que j’ai trouvée dérangeante de part divers aspects.

Challenge Cold Winter – 2015

Bonjour à tous !

Me revoilà avec un challenge que j’aime tout particulièrement et que j’attends chaque année avec énormément d’impatience.

De quoi s’agit-il ?

Du challenge Cold Winter !

C’est un challenge que j’apprécie car il est toujours extrêmement bien fait et surtout c’est un plaisir d’y participer car j’adore lire sous un bon plaid avec une bonne tasse de lait chaud et un bon livre lorsqu’il fait très froid dehors.

Cette année, les choses se passent à peu près comme à chaque fois à une exception près. En effet, Margaud et Antonine nous propose deux menus de fête.

Menu d’Antonine « Magie en hiver », votre menu sera composé de :

– Un conte/une nouvelle

– Un roman avec une couverture hivernal

– Une histoire d’amour


Menu de Margaud « Noël scintillant » se compose comme ceci :

– Une réécriture de conte

– Une histoire prenant place à Noël

– Un roman dont le titre contient le mot hiver/neige/glace


Les inscriptions se font via un événement Facebook. Si comme moi vous êtes actif sur les autres réseaux sociaux vous pouvez parler du challenge avec un hashtag #ColdWinterChallenge. Le challenge se déroule à partir du 1er décembre 2015 jusqu’au 29 février 2016.

Pour ce qui est de mon challenge, j’ai choisi le menu d’ Antonine.

* Belle de Robin McKinley
* Un papillon sous la neige de Daphne Kalotay
* Parce que c’était nous de Mhairi McFarlane
Pour ce qui est des autres lectures :
* Fairy Oak, tome 1 : Le Secret des Jumelles d’Elisabetta Gnone
* Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers de Benjamin Alire Saenz
* Le pays des contes, tome 2 : Le Retour de l’Enchanteresse de Chris Colfer